Championnat de France: Rallye du Var

  • 21 novembre 2018
Citroen C3 R5 Chazel


Le Rallye du Var pour finir 2018 en beauté !

La fin de saison est proche pour le Team Chazel Technologie Course qui sera particulièrement bien représenté cette semaine, avec six voitures engagées pour la dernière manche du championnat de France disputée dans le Var.


La C3 R5 dans le grand bain !

Fraîchement assemblée dans les ateliers de Citroën Racing, la toute nouvelle C3 R5 a commencé à prendre ses marques à Saint Hippolyte du Fort et fera ses grands débuts en compétition sur les spéciales exigeantes du rallye du Var. Pour ce faire, l'équipe a choisi de faire confiance à Anthony Fotia et a reçu un soutien conséquent de Citroën Racing, Michelin Motorsport, Oreca Store et ETS Racing Fuel.

"Anthony a fait une belle saison avec nous en Ford Fiesta R2T. C'est une personne avec qui il est facile de travailler et qui a déjà réalisé de belles performances au Var," commente Renaud Chazel directeur de l'équipe, avant d'ajouter, "Il y une véritable confiance réciproque entre le groupe PSA et notre équipe. Que ce soit sur circuit ou en rallye, les voitures ont toujours répondu à nos espérances. Le choix de la C3 R5 s'est donc fait naturellement et nous aide déjà à préparer l'avenir avec tous nos partenaires."

Vainqueur l'an passé de la manche Varoise de la Peugeot 208 Rally Cup, le pilote Niçois sort d'une saison relativement positive en Championnat de France Junior où il a su montrer sa pointe de vitesse aux avant-postes. Au coeur d'une meute de 31 voitures de la catégorie R5, le jeune pilote aura à coeur de montrer le potentiel de la C3 face à une concurrence de qualité.

"C'est top ! Je suis très content que Renaud m'accorde sa confiance pour faire débuter la C3 R5. Avec ce "plateau de fous", ce sera une belle opportunité pour voir où nous pouvons nous situer. Avec mon expérience acquise au volant d'une R5, notamment avec la Peugeot 208 T16 du team Chazel, j'aurai déjà quelques repères sur le potentiel de la voiture," analyse Anthony en concluant, "L'objectif au Var sera de faire débuter la voiture sur une bonne note. De mon côté, j'aimerais conclure 2018 positivement afin d'essayer de m'ouvrir des portes pour l'année prochaine."


L'éclectisme au menu des Formules de Promotion !

Le rallye du Var accueille également les dernières manches respectives du Trophée Clio R3T et de la Peugeot 208 Rally Cup. À cette occasion, l'équipe Cévenole alignera trois autos dans ces deux Formules de Promotion (deux Clio et une 208) avec des pilotes venant d'horizons bien différents.

Côté marque au losange, la première Clio R3T sera confiée à David Sauvaigo qui fera sa première apparition dans le Trophée en 2018 après plusieurs départs enregistrés en Coupe de France. La seconde sera emmenée par Jason Bailey. Loin de son Canada natal, le sympathique pilote prendra le départ de son deuxième rallye sur le sol Français après une expérience concluante sur les spéciales du Rallye Monte-Carlo.

Côté marque au lion, le champion du monde de Rallycross Catégorie RX2 2017, Cyril Raymond, retrouvera les sensations du pilotage en Rallye sur une épreuve qu'il a déjà disputé à trois reprises. Au volant de la 208 R2, le pilote de Saint-Raphaël visera l'arrivée pour son unique départ en 2018.


Le Trophée Michelin met la gomme !

À domicile, Thierry Gillet prendra le départ de son cinquième rallye du Var depuis 2013 au volant de la Renault Clio R3. Toujours copiloté par son fils Nicolas, le pilote Varois souhaitera terminer sa saison en prenant un maximum de plaisir sur des routes qu'il affectionne tout particulièrement. Sur une Peugeot 208 R2, Nicolas Radet sera également de la partie après plusieurs beaux résultats signés en Coupe de France.


L'heure du bilan

"2018 aura été une belle année pour toute l'équipe qui a fêté ses 25 ans. Cette longévité, c'est une belle récompense du travail effectué jusque là. Les pilotes, les partenaires et les mécaniciens font tous un travail extraordinaire. Nous nous sommes investis pour en arriver là, et notre volonté est de continuer dans cette direction le plus longtemps possible." conclut Renaud.