Championnat de France : Rallye du Var

  • 22 novembre 2016
Florian bernardi 208 T16 R5 Var 2016


PROGRAMME CHARGÉ AU VAR


Comme tous les ans, le Rallye du Var et ses magnifiques mais complexes spéciales vont servir de cadre au bouquet final du Championnat de France des Rallyes, du 25 au 27 novembre. Des conditions souvent particulières pour cette épreuve, en particulier avec une météo parfois extrême. Comme toujours également, l'épreuve sera composée de trois étapes, du vendredi après-midi au dimanche midi, pour un total de 13 spéciales et 216,02 km chronométrés. C'est aussi la dernière grande épreuve Française que nombre de pilotes ne veulent pas manquer. On y retrouve donc un plateau important et d'excellente qualité, que l'équipe Chazel Technologie Course vient encore étoffer avec huit voitures...


Bernardi : "Un rêve... la 208 T16 au Var !"


Jusqu'au dernier moment, ça a été compliqué... Mais grâce à des soutiens qui sont arrivés quand il fallait, et grâce aussi à Renaud Chazel, Florian Bernardi va prendre le départ du Var au volant de la 208 T16 R5 du Team Chazel Technologie Course... "Maintenant, on peut dire que c'est fait. Nous y serons, grâce aux gens qui nous font confiance. Et en particulier grâce à Renaud ! Nous allons donc essayer de ne décevoir personne... Le Var 2015 a vu de belles perfs, mais hélas nos espoirs ont été ruinés suite à une crevaison. La loi de la course, et on n'a pas finalisé... En 2016, on n'a pas trop roulé. Toujours pour des questions de budget, et là ça me tiens vraiment à coeur d'y être et que ça marche. Ça va être compliqué, mais ça me plaît. Il y a une énorme concurrence, et contrairement à certaines fois, pas trop de gentlemen drivers, mais des vraies pointures, vraiment une grosse concurrence, des gens qui sont très rapides et qui ont une énorme expérience. Avec la 208 T16, ça va être un challenge intéressant. On va y aller crescendo, et essayer de finir par des temps "sympas". Ça va être difficile, c'est sûr, il y a une grosse poignée de très vite... Mais je sens bien l'auto et je suis confiant. On a eu l'occasion de faire le rallye de Sarrians en octobre, et on a bien pris la mesure de notre monture. Pour le Var, on a beaucoup travaillé pour que tout soit au mieux de la condition, l'équipage comme le matériel. Le top ? rentrer dans le Top 5 des R5... En tout cas, être là est un rêve et une super opportunité. On va faire attention de ne pas se brûler les ailes..."



Bazalgette : "Je suis serein..."


Premier rallye de l'année au sein du Team pour Boris Bazalgette, au volant d'une Clio R3T Chazel Technologie Course, après une saison consacrée au Championnat de France Junior et au Citroën DS3 R3T Trophy. Mais Boris connaît bien le Team et la Clio R3T, pour avoir fait ses débuts, aussi bien avec l'équipe qu'avec l'auto, au Gard et au Cigalois 2015. Il va donc jouer placé dans le Clio R3T Trophy France ! "Les premières fois où j'ai couru avec Chazel, c'était en côte... Ça fait longtemps que je les connais et que je les apprécie. D'ailleurs, j'en profite pour remercier Renaud, grâce à qui je suis présent à ce rallye du Var, avec cette auto magnifique. Je n'ai pas roulé avec depuis le Cigalois 2015, mais c'est une auto où je me sens bien, assez facile à piloter. Avec la Clio R3T, c'est facile d'aller vite. Bon, pour aller TRES vite, c'est à voir (rires). Mais je ne suis pas en manque de roulage. On a passé une bonne saison, qui a aussi servi de préparation à 2017, où je vais m'engager dans une discipline mixte. Mais avant, place au Var. Je l'ai déjà fait l'an dernier, mais ce n'est pas suffisant, sur une épreuve aussi difficile, pour être un réel avantage. Pour l'instant, je suis plutôt serein. On verra sur le terrain. Je n'ai pas d'objectif précis, hormis me placer le mieux possible dans le trophée, malgré la grosse concurrence, et faire le mieux possible d'une manière générale !..."


Sauvaigo: "Faire mieux que l'an passé..."


C'est le retour de David Sauvaigo dans le Championnat de France... Il prendra le départ au volant de la Clio R3T Full Evo, avec un objectif plaisir... mais aussi une volonté de se distinguer dans le Clio R3T Trophy France. "Cette année, je prend le départ avec Nicolas Gillet, le fils de Thierry. Le Var, je l'ai déjà fait l'an dernier, mais avec Stéphane Marques. Malheureusement, il est convalescent et indisponible. On aura d'ailleurs dans l'auto, une grosse pensée pour lui, qui nous regardera passer sur le bord des spéciales ! J'aborde le rallye cette année avec un esprit totalement différent. Déjà, l'avoir fait l'an dernier m'a permis d'apprendre un peu le terrain, qui est particulièrement difficile. C'est un petit avantage, non négligeable. Et puis je connais bien l'auto, ses réactions... Elle ne demande qu'à y aller. Donc on va y aller, mais crescendo quand même. Du coup, je suis particulièrement serein. La seule inconnue, c'est la météo, parfois exécrable... Ce rallye est long et la concurrence rude, d'autant que je me retrouve dans le Trophée Renault. Mais la concurrence, on va la regarder d'un peu loin, notre objectif est en premier lieu de finir en faisant mieux que l'an dernier..."



Baudoin : "Le top 10 de la 208 Cup"


Dernier rendez-vous de la saison pour Thomas Baudoin, après une productive saison d'apprentissage au volant de la Peugeot 208 R2. Au Var, il sera engagé dans la 208 Rally Cup. Afin de bien préparer son rendez-vous, il a participé le week-end dernier au Rallye des Fenouillèdes, qui a été une ultime séance d'essais grandeur nature. Pilote local, il veut mettre en exergue son expérience sur le Var, qu'il fait pour la deuxième fois. "Les Fenouillèdes aussi, c'était ma seconde participation ! Ça fait déjà un an que je cours... déjà ! Le début d'année d'apprentissage a été un peu compliqué, et ça a été la galère jusqu'à ce que, finalement, la voiture brûle, suite à une petite sortie ! Du coup, depuis, on roule avec une auto du Team Chazel, et là ça se passe bien. En parallèle, j'ai changé de copilote et je cours maintenant avec Arnaud Cubizolles, qui lui a déjà de l'expérience, et ça se passe aussi très bien. Si je jette un oeil sur cette saison d'apprentissage, je dirai que ça a été à la fois compliqué et très positif, avec une grosse progression. Donc le Var, ça sera aussi ma deuxième fois. Je suis bien dans ma voiture, bien dans ma tête, et on a énormément travaillé. Je pense que l'on est bien préparés. Ça va me permettre de voir comment je me situe face à la concurrence, mais aussi voir quelle est ma progression par rapport à l'an dernier : les chronos vont parler ! Je pense que ça devrait bien se passer. Notre objectif ? terminer, bien entendu, et rentrer dans le Top 10 de la 208 Cup. Ce serait de bon augure pour 2017, où nous allons repartir avec la 208 R2 !"


Poutre et Poutre : second rallye en 208 !


• Ils sont frères, et ils vont partager le volant de la 208 R2. Mathieu et Romain Poutre, jeunes compétiteurs, vont s'aligner là sur le deuxième rallye de leur toute récente carrière. Les débuts se sont effectivement fait au Rallye de Nice - Jean-Behra, cette saison. Très peu d'expérience, donc, mais une vrai motivation pour cet équipage atypique... Le Var sera leur second rallye, et, afin de profiter au maximum de leur complicité et de cette expérience bien particulière, il vont piloter à tour de rôle !


Morel : "A défaut des Cévennes..."


• Il cumule les casquettes. Outre ses fonctions de patron, de professeur et de moniteur de pilotage de l'école PPAC, de partenaire du Team Chazel et de référence dans le monde du sport auto, Fabrice Morel ne dédaigne pas, de temps à autre, s'aligner au départ d'un rallye au volant de sa très performante Mitsubishi Evo IV... Un de ses terrains de jeu préféré est le Critérium des Cévennes, malheureusement annulé cette année pour des raisons budgétaires. Du coup, Fabrice a décidé de prendre le départ du Rallye du Var avec un objectif clairement annoncé : la victoire en Groupe N !


Laurin : la chasse aux points...


• La chasse aux points est ouverte pour Gérard Laurin et sa 207 S2000. Présent sur de nombreuses épreuves cette année, en particulier en fin de saison, avec cette nouvelle auto ultra performante, Gérard a pour objectif de se qualifier pour la Finale des Rallyes 2017. Il faut dire que cette finale se déroulera à proximité de la Sainte-Baume, c'est-à-dire dans le jardin de Gérard et sur son terrain de jeu favori. Il ne doit donc pas manquer ce rendez-vous, et engranger un maximum de point pour atteindre cet objectif !

• Il est du Var, donc il ne peut pas ne pas être au départ... Patrick Romano va s'exprimer avec le talent qu'on lui connaît sur les spéciales au volant de la Citroën DS3. Il a confié à Chazel Technologie Course le soin de gérer son assistance lors de cette épreuve, afin de mettre le maximum de chances de son côté. Il sera engagé dans le Citroën DS3 R3T Trophy, où il ne devrait pas faire de la figuration...


Communiqué Officiel CHAZEL TECHNOLOGIE COURSE
Crédits photos : DR. Chazel. Johan Dubee. Rallye Gard Lozère, Cédric Bernier, Julien Pixelrallye