Championnat d'Europe : Rallye du Valais

  • 26 octobre 2015
Clio R3T Burri Valais Chazel


Rallye International du Valais - ERC :
Burri et Rossel en Clio R3T


Planning chargé le week-end prochain pour l'équipe Chazel Technologie Course. Ils seront en Suisse, au Rallye International du Valais, dixième et dernière manche du Championnat d'Europe des Rallyes (ERC), avec Simon Rossel, pilote semi-officiel Renault Sport Suisse, et Michael Burri qui rejoint le Team avec de grosses prétentions.

A l'occasion de ce Rallye du Valais, Michael Burri rejoint l'équipe Chazel Technologie Course, avec de grosses ambitions : il vise la victoire en Clio R3T Alps Trophy... "Pour l'instant, je suis en tête de l'Alps Trophy, le trophée R3T Suisse. J'ai 23 points d'avance sur mon poursuivant direct. C'est dire que ce n'est pas moi qui ai la pression ! Mais rien n'est joué ! Ici, les points comptent double. Ça veut dire que tout peu basculer à tout moment. Je connais bien le Valais pour l'avoir fait tous les ans depuis 2008. Et je suis bien placé pour savoir que ce rallye, surnommé le "Petit Monte-Carlo", est particulièrement difficile. J'ai été plusieurs fois contraint à l'abandon... On franchit des cols à presque 2000 m, il y a de la neige, du gravier de l'asphalte avec des changements de grip... On peut être victime de beaucoup de pièges. Je vais rouler et attaquer dès le départ, puis me caler sur la concurrence. Encore une fois, ce n'est pas nous qui avons la pression. Et puis je suis très heureux de revenir dans le giron Chazel. Avec Renaud, on ne s'est jamais perdu de vue et on est restés en très bons termes. J'avais vraiment envie de revenir courir dans sa structure... L'occasion s'est présentée, j'ai sauté sur l'occasion. Un grand merci aussi à tous mes partenaires, grâce à qui tout cela est possible !"

Autre Clio R3T, celle pilotée par Simon Rossel, pilote semi-officiel Renault Sport Suisse. Le Champion Suisse Rallye Junior 2014 s'est activé en coulisse avant cette épreuve, dernière compétition du programme officiel remporté suite à leur titre. "Nous avons fait une séance d'essai, coordonnée par Renaud Chazel, séance particulièrement importante car nous avons fait une pause de quatre mois sans compétition. Il nous tarde de reprendre le volant de la Renault Clio R3T en compétition, et il était indispensable de parcourir des kilomètres avant le départ du "RIV" pour retrouver des sensations et des automatismes. La voiture est très performante et rapide mais elle est exigeante. Etre au départ du Rallye International du Valais quelques jours après avoir fait une séance d'essai est primordial et nous permettra d'être tout de suite en confiance. Nous sommes impatient d'y être, surtout dans les conditions exceptionnelles dont nous bénéficions grâce à l'engagement de Renault Suisse, Renault Sport Technologies, Pirelli, Auto Sport Suisse, ValJob et tous les partenaires engagés, sans omettre Chazel Technologie Course, en charge de l'exécution du programme !"