Trophée Tourisme Endurance: Chazel à Lédenon

  • 05 mai 2015
TTE Chazel seat leon supercopa circuit


Circuit TTE
Chazel à Lédenon



Après des débuts plus que prometteurs à Spa, l'équipe Chazel Techonologie Course aligne de nouveau ses deux Seat Supercopa à Lédenon...
Deux équipages aux objectifs différents mais à la motivation identique. Avec, pour l'un des deux, un objectif annoncé : la première marche du podium !


Tastu / Michal (n°94) : Objectif victoire


Enchanté de son week-end à Spa, Benjamin Tastu attend avec impatience la manche de Lédenon. "C'est clair, on y va pour gagner. Je suis hyper-motivé ! J'ai la chance de très bien connaître le circuit de Lédenon, c'est proche de chez moi et j'y roule très souvent. C'est un petit plus, car ce circuit est très technique, compliqué. Le connaître apporte indéniablement un petit avantage.Nous sommes bien dans l'auto, nous sommes vraiment en osmose avec Fabien, et je vais prendre le départ sans aucune pression, totalement détendu. Mais je sais que la victoire est jouable... Spa était un signe, et nous en étions tout près. On a essayé d'améliorer encore un peu nos points faibles, et l'équipe est au taquet. Si tout se passe sans faute et sans incident, la plus haute marche du podium est à notre portée. Comme à la portée d'autres concurrents, d'ailleurs. Alors, autant que ça soit nous ! (rires)". Fabien Michal, lui aussi de la région, est tout aussi confiant que son compère. "A l'issue de Spa, je n'étais pas sûr d'être au départ de Lédenon, mais j'ai tout fait pour, et c'est bon... J'en suis très heureux. J'ai roulé un peu le week-end dernier sur le circuit pour retravailler les réglages, les relais, pour créer des automatismes qui peuvent générer un avantage, même minime. On veut vraiment préparer les choses correctement. Je connaissais un peu le circuit, cela m'a permis de me le remettre en mémoire. Lédenon, ce n'est pas simple et la différence peut se faire sur le pilotage. Benjamin connaît très bien le tracé, et ce sera un avantage dans l'équipe. Je pense que le terrain nous convient bien, et je suis optimiste. On va bien se caler, et l'objectif, c'est au minimum le podium... et pourquoi pas la victoire !"


Torres / Dablanc / Madonia (n°93) :
Une affaire de copains !


Alain Torres a, lui aussi, déjà goûté au TTE, l'an dernier à Nogaro, avec la Clio Cup Chazel. "Je connais un peu la discipline pour y avoir déjà goûté. Et je connais aussi un tout petit peu le circuit de Lédenon... J'ai roulé un peu dessus pour l'apprendre, le mémoriser. C'est un circuit fantastique. Il me fait un peu penser à une spéciale de rallye, mais avec de très grandes vitesses en plus. Il est extrêmement technique, vallonné, très amusant à apprivoiser. En revanche, il y a énormément de facteurs qui peuvent te mettre en difficulté. Avec Jean-Philippe et Denis, on roule depuis pas mal de temps, en France ou en Europe. C'est une affaire de copains. On a décidé de faire cette pige ensemble, pour s'amuser. Mais attention, on ne va pas se laisser faire... L'objectif, c'est déjà d'arriver au bout. Si possible, en milieu de classement des Seat Supercopa. Ça suffira déjà à mon plaisir. L'autre plaisir, déjà acquis, est de rouler avec Renaud et sa structure..." Denis Dablanc est le second pilote de l'équipe. Enfin, pilote... "Ma "carrière" en sport automobile se résume en tout et pour tout à la manche du TTE l'an dernier, à Nogaro, que j'ai faite avec mon ami Alain... J'ai roulé par ailleurs, mais en journée privée, hors compétition. C'est une histoire de passionnés, avec mes deux complices. Renaud Chazel nous permet d'accéder à ces courses, et Lédenon est à côté de chez nous. Il n'en aura pas fallu beaucoup plus pour sauter le pas ! On va s'amuser entre potes. Je suis néophyte, donc je n'y vais sûrement pas pour la gagne... et rouler en paquet est toujours impressionnant. En revanche, connaître un peu le circuit sera un vrai plus. Mon objectif ? Rouler avec les copains en se faisant plaisir, veiller à ne pas abîmer l'auto pour que tout le monde puisse profiter et se régaler, et voir le damier !" Le troisième de la bande, lui, est très expérimenté.

En effet, Jean-Philippe Madonia a été "Gentleman Champion Eurocup Mégane Trophy" en 2008, 2009 et 2010... Pour ne parler que de ça ! "Expérimenté, certes, mais je manque de roulage. Je n'ai pas piloté depuis 4 ans, suite à un problème à une épaule. C'est une vieille histoire, la condition physique est de nouveau là et j'ai récupéré mon potentiel. J'ai roulé le week-end dernier à Lédenon pour me remettre en jambes, cela suffira pour la course. Avec mes deux complices, on est bien en phase. Pas de pression, pas d'objectif particulier ou défini, hormis faire une pige sympa entre amis, partager et se faire plaisir. Pour moi, en outre, cela me permettra de m'étalonner par rapport à la concurrence, voir un peu comment je me situe après ces 4 années d'interruption. On a choisi le TTE car je pense que c'est une bonne alternative qui permet de faire de l'endurance avec des budgets maîtrisés, qui ne sont pas rédhibitoires. Pour l'instant, je ne pars que pour une seule course. Pour retrouver le plaisir de courir, le plaisir du peloton, le plaisir des sensations, le plaisir de la découverte d'une nouvelle équipe. Pour le futur, rien n'est écrit. Rien ne dit que le virus ne va pas ressurgir plus vite que je ne le pense !" Affaire à suivre...

Propos recueillis par Daniel PERRIN pour CHAZEL TECHNOLOGIE COURSE
Crédits photos : Stephane/S2Racing (TTE).