Championnat de Suisse: Critérium Jurassien

  • 19 avril 2016
Cedric Althaus 2016 CHAZEL Clio R3T

Historiquement, Renaud Chazel a toujours mis un point d'honneur à promouvoir et à aider de jeunes talents. C'est encore le cas cette saison, et l'on retrouvera ces pilotes prometteurs dans le Trophée Clio R3T Alps. Cedric Althaus et Aurelien Lafont sera tout les deux engagés sur des Clio R3T Chazel avec pour objectif la victoire !


Althaus : "Ça démarre ici !"

A 28 ans, Cédric Althaus est déjà un solide pilote d'expérience. Il a déjà à son palmarès le titre de vainqueur du Ford Racing Trophy en 2012, vainqueur du Citroën Racing Trophy en 2014 et enfin le titre de Champion Junior en 2015, tout cela en Suisse... Il rejoint en 2016 l'équipe Chazel Technologie Course suite à sa victoire dans le Championnat Junior Suisse, et fera ses débuts lors de ce Critérium Jurassien au volant de la Clio R3T "Je vais vraiment découvrir la Clio R3T au shakedown, où j'espère que l'on pourra peaufiner quelques réglages. J'ai fait avec l'équipe une séance d'essais à Alès, mais dans des conditions effroyables en raison de la pluie, et nous étions en aquaplanning la majorité du temps. Pas top pour découvrir une nouvelle auto (rire). Pour l'instant, je n'ai pas de ressenti de la voiture, mais on aura le temps de voir ça au shakedowm, et puis GO ! Ça sera ma huitième participation au Critérium Jurassien, mais contrairement à beaucoup d'autres pilotes, ce n'est pas pour moi un avantage. Je préfère sur chaque épreuve repartir de la feuille blanche. Parcourir des spéciales où tu es déjà passé peu te mettre en confiance de manière inconsidérée et te mettre en danger... En revanche, moi qui aime bien les conditions un peu difficiles et particulièrement la pluie, j'espère que cette édition se déroulera avec un temps plutôt agréable, afin de me permettre de mieux apprendre l'auto et surtout de finir les derniers petits réglages qui seront indispensables. Nous allons être les seuls à courir pour la première fois avec la Clio R3T, toute la concurrence a déjà fait quelques épreuves voire une saison entière avec l'auto, et ça, ça risque d'être un vrai handicatp. Mais je suis d'un naturel optimiste et ça ne va pas changer, donc je suis confiant. En tout cas, je pars pour la victoire dans le Alps Trophy 2016, et ça démarre ici !..."


Lafont : "Je vais jouer la gagne !"

Aurélien Lafont connaît bien le team Chazel Technologie Course. On le retrouvera cette saison au volant d'une Clio R3T. Une auto qu'il connaît bien également, pour l'avoir pilotée au Var 2014 et au Tarn plus récemment, où il a signé une superbe quatrième place scratch. "J'ai débuté à 16 ans comme copilote de mon père au Rallye du Rouergue 2001, puis je suis passé derrière le volant en 2005. En 2014, j'ai participé à une formule de promotion, la Twingo R1. Je voulais essayer de retourner dans une formule de ce type en 2016, et mon choix s'est porté sur le Clio R3T Alps Trophy. Découvrir de nouvelles routes et de nouvelles épreuves me motive. Brice Zufferey (promoteur du Trophée, NDLR) a également été un élément déclencheur dans mon choix. Il est toujours disponible, je pense que c'est du sérieux et que l'ambiance est bonne. Puis, pour la voiture, nous nous sommes tournés vers Chazel Technologie Course, qui connaît bien ce trophée (Victoire avec Michael Burri en 2015, NDLR) et avec qui nous avons déjà roulé en France. Nous avons d'ailleurs fait avec la Clio R3T les Côtes du Tarn, en octobre dernier, et on a fini 4e au scratch sans prendre de risques. Cette auto est magique, surtout pour moi qui aime rouler au couple, c'est vraiment le top. Un rallye sur les routes suisses sera une grande première pour moi, mais ça ne m'inquiète pas. Le seul désavantage sera ma méconnaissance du terrain mais c'est encore une motivation supplémentaire. En tout cas, je me suis bien préparé, en particulier en faisant du sport, car la Clio demande une bonne condition physique pour tenir lors des longues ES. Je regarde aussi beaucoup de caméras embarquées des années précédentes. Et puis j'ai également fait une séance d'essai au Pôle Mécanique d'Alès avec Chazel pour me remettre en jambes. Mon objectif ? Sûrement le même que celui de la concurrence : la victoire au Trophée, car la récompense est trop fantastique en fin de saison... Donc c'est clair, je vais jouer la gagne !"