Championnat de France: Critérium des Cévennes

  • 27 octobre 2015
BMW serie 1 Janel Chazel


Critérium des Cévennes
Gros plateau à domicile !


Rendez-vous pris aussi ce week-end "à domicile", au Critérium des Cévennes, avec huit voitures et une nouveauté développée par Chazel Technologie Course, la Clio R3 CVN... Le Rallye des Cévennes, c'est LA course à domicile pour l'équipe Chazel Technologie Course. C'est dire si l'équipe est à chaque fois particulièrement bien représentée...

Pascal Janel va aligner au départ sa toute nouvelle et magnifique BMW Série1... "Je n'ai pas beaucoup couru avec cette auto depuis que je l'ai... Après le Sidobre (27-28 juin, NDLR), j'ai confié la voiture à Renaud Chazel pour une révision qui aurait dû être une révision normale. Mais on a eu de mauvaises surprises au démontage, et en fait c'est devenu une énorme révision avec énormément de pièces à changer... Ça a donc signé une grosse interruption dans la saison, qui devait être initialement consacrée à apprendre la voiture. Le moteur est maintenant terminé, j'ai participé au Cabardès pour le rôder. Mais je ne prendrai pas le départ des Cévennes avec la nouvelle boîte, que l'on n'a pas encore reçue. Elle devrait être montée pour le Fenouillèdes, ce qui me permettra de valider les solutions techniques et de démarrer la saison 2016 sous de meilleurs auspices. La version actuelle n'est donc pas aboutie. Ça tombe bien, parce que le pilote non plus (rires). Je découvre la propulsion, c'est une autre philosophie de pilotage. Il ne faut pas brûler les étapes, prendre le temps d'apprendre. C'est ce que l'on va faire aux Cévennes : continuer le roulage et prendre du plaisir..."

Sébastien Virazel reprend du service après une victoire au Rallye du Printemps et une superble sixième place au Cabardès. "C'est mon quarantième anniversaire et ma dix-huitième participation. Il était important pour moi d'être présent cette année. Après une période difficile sur bien des plans, je me sens psychologiquement en forme pour participer à une épreuve de cette envergure. Je connais la Clio R3 par coeur, et j'envisageai de courir avec cette auto, mais finalement Renaud, que j'adore, m'a poussé à prendre la R3T, voiture de course moderne entre toutes ! Sur le terrain, j'ai l'avantage de l'expérience aux Cévennes. Tu sais, quand tu termines les Cévennes, même dernier, même avec une petite auto, tu peux dire que quelque part tu mérites ta licence de pilote, tellement ce rallye est difficile. Pour ma part, j'ai envie de réussir mon rallye, sans prétention aucune. Je ne me fixe pas d'objectif, simplement je vais essayer de faire un super résultat pour Renaud, pour l'équipe qui me cocoone. Je vais rouler au mieux de ce que je sais faire. En plus, mon ami Benjamin Villaret rejoint l'équipe et on va se retrouver sur cette épreuve. En fait, je crois que si tout ça n'existait pas, j'aurai arrêté de courir !"

Depuis bientôt un an, Jean-Paul Guedj a rejoint le Team Chazel. "Je suis très content de courir au sein de l'équipe. Jusqu'il y a peu, j'étais plutôt autonome, avec mon camion, mais il y a longtemps que je connais Renaud Chazel, et m'intégrer à l'équipe a été un vrai plaisir... Et puis, bénéficier d'une telle structure, c'est vraiment intéressant. La dernière course que j'ai faite avec ma Clio R3, c'est le Cigalois, avec mon ami Eddy Jabeneau dans le baquet de droite. Il revient à la compétition après une interruption de neuf ans, et ça c'est plutôt bien passé puisque l'on fait le Groupe R et la classe. Ça augure bien pour les Cévennes ! Cette épreuve, je l'ai faite une dizaine de fois, je la connais donc bien. Elle est difficile, et en outre, cette année, il y a un superbe plateau en R3, avec de très bons pilotes. On va rouler propre au premier tour pour voir comment on se situe, puis on décidera d'une stratégie en fonction de la concurrence. Les Cévennes, encore plus qu'ailleurs, est une épreuve où tu n'as pas droit à l'erreur. Ni dans les spéciales, ni à l'assistance, où les choix sont souvent décisifs, comme les pneus par exemple. On va donc rouler propre, et dans tous les sens du terme, puisque notre voiture de course est lubrifiée par de l'huile Tridan, une huile végétale.. Rouler propre, je te dis (rire) !"

• Il a déjà roulé avec une Clio R3 Chazel, et c'était au Rallye de Lozère. Nicolas Pougnant a été remarquable (et remarqué) en s'attribuant la 6e place au général ! Il vient aux Cévennes pour se faire plaisir, au volant de la même auto.


Benjamin Villaret, ami de Sébastien Virazel, aura le privilège de piloter une toute nouvelle version de Clio R3 développée par Chazel Technologie Course : la Clio R3 CVN (pour Cévennes). "Ce développement, dit Renaud Chazel, a été réalisé en partenariat avec PrivTech Engineering, et a été rendu possible grâce à l'évolution de l'homologation des R3 en 2015. Nous avons eu envie de mettre au point une auto au coût maîtrisé, plus économique que la Maxi, mais qui soit également très performante. Cette version pèse tout juste 1080 kg (le poids minimal, NDLR) pour 255 CV. Benjamin pilotera lors de cette épreuve, pour la première fois, le prototype... Ça sera une séance de mise au point et d'essai grandeur nature..." Une sacré responsabilité ! Cette Clio R3 CVN, sur laquelle nous vous donnerons prochainement plus d'informations, sera vendue en exclusivité chez Chazel Technologie Course.

Olivier Malachane sera lui aussi au départ avec sa fidèle Clio R3, tout comme Gérard Laurin et Jérémie Serieys... Des gens à ne pas perdre de vue !
• Et un habitué de l'équipe remet une nouvelle fois le couvert aux Cévennes : Aimé Védrine prendra le départ avec une Twingo R2 Evo... A surveiller dans la classe R2 !
• Et en N3, Dorian Nicolas alignera sa Clio Ragnotti. Dorian, qui est lui aussi un régional de l'étape, est un habitué des spéciales cévenoles et devrait faire parler la poudre avec cette auto qu'il connaît sur le bout des doigts...